Idiophones à plaques et coques. Deuxième partie, non-linéarité forte : cymbales, tam-tams et plaque tonnerre

Résumé : Dans cet article nous nous intéressons aux idio-phones à plaques et coques dont le comportement est fortement non linéaire. Nous traiterons du cas des cymbales, des gongs – et plus particulièrement des tam-tams – ainsi que de la plaque tonnerre. Ces instruments sont distingués des précédents, dits « à faible non-linéarité », car la physique vibratoire mise en jeu est radicalement différente, beaucoup plus complexe et très fortement non linéaire. Au niveau perceptif, cette distinction est immédiatement notable à l'oreille car les instruments que nous considérons dans cet article n'ont pas de hauteur définie. Leur son caractéristique est décrit comme très brillant : le contenu fréquentiel est tellement riche qu'on ne peut leur attribuer une hauteur précise, on observe plutôt un continuum de fréquences.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [12 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-ensta.archives-ouvertes.fr/hal-01338557
Contributeur : Cyril Touzé <>
Soumis le : jeudi 30 juin 2016 - 11:44:43
Dernière modification le : mardi 6 mars 2018 - 15:56:26
Document(s) archivé(s) le : samedi 1 octobre 2016 - 11:41:45

Fichier

idiophonePart2.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01338557, version 1

Citation

Cyril Touzé, Olivier Thomas. Idiophones à plaques et coques. Deuxième partie, non-linéarité forte : cymbales, tam-tams et plaque tonnerre. 2016. 〈hal-01338557〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

181

Téléchargements de fichiers

159